Home made Instruments

Bienvenue dans le monde de la Lutherie sauvage !

Mais pourquoi donc se casser la tête à vouloir faire des sons avec des objets, alors qu’il existe aujourd’hui tellement de véritables instruments de musique ?

Après avoir été ( seulement ) violoniste pendant plus de vingt ans ( et un peu pianiste aussi ), sans me poser de questions sur le pourquoi et le comment… j’ai découvert la scie musicale en 1998. Une révélation ! Puis le cor des Alpes, et le theremin, etc… La suite logique ( même si je ne suis pas toujours logique ) était de me mettre à fabriquer moi-même des instruments de musique…

Je me suis ainsi construit une harpe de verre à partir de verres de “la vie de musicalocypede-spectacle-ruetous les jours“. Dans ma phase “ clown “, je me suis inventé le Musicolocypède : un vélo musical avec lequel j’ai beaucoup roulé en Belgique et au nord de la France, engagé même par une Ecole du cirque pour animer des spectacles de rue ! Ensuite, soucieux à la fois de l’environnement et des personnes qui n’ont pas les moyens de s’acheter un instrument de musique, j’ai commencé à fabriquer des instruments à partir d’objets de récupération. J’ai ainsi aidé les enfants des écoles à percevoir une autre manière de faire de la musique par le biais de plus d’une centaine d’animations appelées L’orchestre insolite. J’ai également conçu et participé à plusieurs spectacles dans le cadre du développement durable.

La lutherie sauvage ne constitue pas actuellement mon activité principale. Construire des instruments de musique de cette manière demande en effet encore plus de temps ( à cause des tâtonnements et des recherches, des essais et des erreurs) que pour en construire de vrais dont la réalisation est déjà établie et demande juste du savoir-faire, néanmoins, j’ai toujours plaisir à en imaginer. Je rêve d’avoir le temps un jour d’en construire davantage ! Le plaisir de voir les yeux des enfants – et ceux des adultes ayant gardé une part d’enfance – pétiller en découvrant les sons d’un objet devenu instrument de musique est inégalable. Il y a là un côté magique. La magie… une autre de mes passions !

J’ai quelques spécialités en lutherie sauvage que je vous partage volontiers ci-dessous, au fur et à mesure de la réalisation de vidéos. Je ne suis pas meilleur ou plus créatif qu’un autre, néanmoins, avec certains de ces “instruments”, il n’y a que moi qui ai été assez fou pour passer les centaines d’heures nécessaires dans les magasins de bricolage afin d’ y dénicher les objets qui sonnent biens et justes !

Je me rends disponible pour animer des ateliers de lutherie sauvage, à partir notamment d’objets de récupération. Contactez-moi pour parler de votre projet et nous le mettrons en place ensemble, avec vos enfants, vos adolescents en difficultés scolaires ou adultes !

Pour illustrer le sujet, voici la vidéo reportage d’un atelier de lutherie sauvage – pour ados et adultes – réalisé lors d’un camp musical. C’était à Sirault, en Belgique.

Le Clarisonoir

Le Clarinosoir est un mélange de clarinette et d’arrosoir…

Pour le réaliser, j’ai utilisé le bec d’une veille clarinette héritée de mon grand-père, que j’ai placé sur un arrosoir. (ça a l’air facile comme cela, néanmoins il faut trouver le bon arrosoir: celui qui fonctionne bien…)

Si toutefois vous disposez d’un bec de saxophone: cela fonctionne aussi ! Je vous propose alors d’appeler votre instrument un Saxosoir…

Le carillon de Pots à Fleurs

Pour réaliser ce carillon, pas d’autres secrets que de passer des dizaines d’heures à rechercher, répertorier, classer, ranger… des pots à fleurs qui sonnent justes !

L’horreur, c’est que dès que vous changez de température ou de taux d’humidité, le pot ne sonne plus pareil ! Aussi, à force de taper dessus, il perd de sa résonance…

Néanmoins, je suis très satisfait de cette création et du répertoire que je joue avec !

CONCERTS/GROUPES

SPECTACLES